Bio et local : quelles différences ?

Accueil / Mes conseils et astuces / Famille / Bio et local : quelles différences ?
Bio et local : quelles différences ?

Bio et local : quelles différences ?

Choisir des produits frais, bons pour la santé, sans que cela ne coûte trop cher, il faut l’avouer ce n’est pas simple ! Que faire dans ce cas ? Faut-il privilégier le bio, le local ? On vous en dit plus sur le sujet.

Manger bio et local, quelles différences ?

Manger bio, c’est consommer des produits qui respectent le cahier des charges très strict de l’agriculture biologique. Les produits labellisés bio sont cultivés sans pesticides de synthèse, sans engrais chimiques et sans OGM. De plus, la parcelle cultivée en bio émet moins de gaz à effet de serre.

Quant au local, il désigne un produit disponible à proximité immédiate du consommateur, dans un périmètre donné, permettant soit de limiter les moyens de transport nécessaires à sa mise à disposition, soit d’être accessible directement, du producteur à l’acheteur, sans intermédiaire. Consommer local revient donc moins cher puisqu’on ne paie pas le transport ce qui a un impact direct sur le prix de vente.

 

Que choisir pour mieux manger ?

PREFERER LE LOCAL AU BIO LOINTAIN

Manger bio est l’idéal. Mais pas pour tous les aliments ! Certains viennent de très loin : oranges bio d’Afrique du Sud, citrons bio du Chili ou encore les kiwis bio de Nouvelle Zélande… A ceux là on dit non ! Surtout qu’ils ont tendance à être vendus avec pleins d’emballages au supermarché.

Dans ce cas, on privilégie ceux de saison et locaux : kiwis français de l’Adour en automne, clémentines de Corse ou endives du Nord en hiver, fraises Gariguette, abricots du Roussillon gorgés de soleil l’été…Vous évitez ainsi de payer le prix du transport.

Quand on achète local, l’idéal est de se renseigner sur les méthodes de travail des producteurs. La simple indication “France” ou “produit régional” ne veut pas vraiment dire grand-chose. D’où l’importance d’aller échanger directement avec le producteur.

ACHETER EN DIRECT

Au marché, à la ferme, chez le producteur… Vous pouvez ainsi échanger directement avec lui sur l’origine de ses produits, sa pratiques de production, etc… Et c’est aussi l’occasion d’emmener votre enfant parmi les étals pour l’éveiller à tous ces aliments frais et le faire bouger.
Du coup, quand vous achetez directement auprès du producteur, vous êtes sûrs de la fraîcheur des aliments. En plus, vous faites des économies car vous ne payez pas le prix de transport ! Par exemple, pour les fruits et légumes, ils n’auront pas été transportés pendant des jours et des jours avec plusieurs passages en chambre froide.

Par ailleurs, au marché, certains agriculteurs proposent leurs fruits & légumes en bio, mais ne se font pas labelliser pour des questions de budget. C’est une manière de consommer (presque) bio et local, à petit coût !

 

Adhérer à une AMAP ou à un réseau de producteurs

Les Associations pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne (AMAP) sont une bonne solution quand vous manquez de temps et s’ils sont près de chez vous ! Elles proposent par exemple des abonnements à des paniers de fruits et légumes à l’année.

Sinon, vous pouvez vous tourner vers des groupements de producteurs locaux tels que La Ruche qui dit oui ! ou d’autres points de vente qui gèrent la vente en direct.

Pour vous aider, renseignez votre adresse sur cette carte et trouvez le circuit court le plus proche de chez vous !

 

Imprimer cet article Imprimer cet article

Découvrir des recettes

Temps de préparation: 10 à 15 min
Temps de cuisson: 0 min
Nombre de personne: Pour 4 personnes
Saison: Eté
Taboulé

Taboulé

20220510154838

Rejoignez-nous

…….Inscription…….

Vous êtes enceinte ou vous avez un enfant de moins de 3 ans ?

Vous avez un petit budget ?

Malin pour bien grandir