Quels laitages préférer pour sa famille ?

Accueil / Mes conseils et astuces / 4/6 mois / Quels laitages préférer pour sa famille ?
Quels laitages préférer pour sa famille ?

Les laitages pour bébé et toute la famille 

Yaourts, fromages blancs, petits-suisses… S’y retrouver au rayon des laitages n’est pas toujours facile. Vous vous demandez peut-être quand et lequel donner à chaque membre de votre famille dont bébé ? Pour vous guider, voici nos conseils sur le sujet…

 

Quels laitages pour son bébé ?

L’introduction de tous les laitages (yaourts, fromages blancs…) est possible dès le début de la diversification alimentaire (dès 4/6 mois).

Si votre bébé prend assez de lait maternel ou infantile (250 ml le matin + 250 ml le soir), vous pouvez lui donner les laitages classiques (au rayon frais) : yaourts natures brassés, yaourts grecs, fromages blancs, petits suisses…. Ils permettent de faire découvrir d’autres saveurs et textures ou compléter le repas de bébé s’il a encore faim !

Au contraire, si votre bébé ne prend pas assez de lait spécifique (maternel ou infantile), ces besoins ne sont pas couverts. L’idéal serait alors de privilégier les laitages spécifiques bébés (au rayon bébé). Pourquoi ? Car la composition en protéines, en fer, en calcium et en acides gras est mieux adaptée aux besoins d’un bébé.

Quelques petites cuillères à café suffisent au début puis vous pouvez augmenter progressivement. S’il aime, il peut vite passer à ½ pot de fromage blanc ou de yaourt (50 à 60 g), qui lui servira de dessert à midi ou de goûter.

Quand votre bébé y aura goûté nature, vous pourrez ensuite y ajouter des fruits crus ou cuits par exemple ou le sucrer très légèrement (l’équivalent d’une petite cuillère à café).

 

Quels laitages pour les autres membres de la famille ?

Pour les enfants de plus de 3 ans, les adolescents et les adultes, l’idéal est de varier chaque jour au rayon frais. Alternez entre les différents laitages. Comme pour bébé, le mieux est de les prendre natures et de les aromatiser soi même, sans trop de sucre, par exemple, avec des morceaux de fruits frais, de la confiture, de la fleur d’oranger…

Pour les enfants et les adolescents, ceux au lait entier restent idéals pour leur croissance.

 

Les “faux” laitages

  • Les desserts lactés types flan, crème caramel, crème aux œufs, riz au lait : Ils contiennent peu de lait et beaucoup de matières grasses et de sucre. L’idéal est de les introduire le plus tardivement possible pour bébé ou de les réserver pour les occasions festives. Méfiez-vous également des sucreries type biscuits, barre de chocolat où il est écrit sur l’emballage « à base de lait ». Pour ça, lisez bien les étiquettes !
  • Le beurre et la crème fraîche : Bien que fabriqués à partir du lait, ils ne doivent pas être considérés comme des laitages mais comme des matières grasses !

 

A retenir 

Il est possible de proposer des laitages dès le début de la diversification (dès 4/6 mois), en privilégiant ceux natures, au lait entier, sans sucres ajoutés et non aromatisés.

Jusqu’à l’âge de 3 ans, il est conseillé de proposer des laitages spécifiques pour bébés qui obéissent à la réglementation concernant les aliments pour enfants en bas âge. Votre enfant peut cependant consommer des laitages classiques de temps en temps, surtout s’il consomme du lait de croissance. Ces laitages spécifiques bébé se trouvent dans le rayon bébé (à côté des petits pots, laits infantiles), et non au frais avec les autres yaourts.

L’ajout de fruits, crus ou cuits, dans les laitages est une bonne façon de varier les desserts. Il est aussi possible de les sucrer légèrement. C’est l’excès de sucre qui peut être nocif.

Pour éviter le risque infectieux, il est important de ne pas donner de yaourts au lait cru (ni de fromages au lait cru d’ailleurs) avant 5 ans.

 

Imprimer cet article Imprimer cet article

Découvrir d’autres articles

Rejoignez-nous
…….Inscription…….

Vous êtes enceinte ou vous avez un enfant de moins de 3 ans ?

Vous avez un petit budget ?

Malin pour bien grandir
Comments are closed.