L’évolution des textures dans l’alimentation de bébé

Accueil / Mes conseils et astuces / 4/6 mois / L’évolution des textures dans l’alimentation de bébé
L’évolution des textures dans l’alimentation de bébé

L’évolution des textures chez bébé

Ça y est, votre enfant a entre 4 et 6 mois révolus et il est possible de démarrer la diversification alimentaire ! Selon l’âge auquel vous aurez commencé à diversifier, vous allez proposer, petit à petit, de nouvelles textures à votre enfant : en texture lisse, puis épaisse avec de petits morceaux fondants, granuleuse ensuite, jusqu’aux morceaux. Bébé va ainsi pouvoir développer ses capacités à bien mâcher. Mais pourquoi faire évoluer les textures ? Comment s’y prendre ? Quelle texture proposer à bébé selon son âge ? Et comment savoir si bébé est prêt à changer de texture ? On répond à toutes vos questions !

 

Quelle texture et à quel âge ?

Entre 4 et 6 mois résolus (au début de la diversification alimentaire)

  • Quelle texture ? Purée lisse, homogène
  • Pour quels aliments ? Tous les aliments. En premier les légumes et fruits crus et cuits, bien mixés avec de l’eau de cuisson, sans ajout de sel et de sucre + 1 à 2 cuillères à café d’huile de colza dans la purée de légume.
  • Spécificités : les fruits à coque non salés (noisette, noix, pistache…) en poudre et les légumes secs (pois chiche, haricots rouges/blancs, pois cassés, …) : bien cuits et bien mixés.

A partir de 6/8 mois

  • Quelle texture ? Purée épaisse avec des petits morceaux fondants : des purées dans lesquelles vous pouvez ajouter par exemple de la semoule, du riz bien cuit, des petites pâtes, de petits morceaux de volaille et de poisson très cuits, ou encore de l’œuf dur haché.
  • Pour quels aliments ? Tous, hachés ou écrasés grossièrement à la fourchette.

Déjà des petits morceaux ! Vous trouvez cela étonnant ? Pas de panique ! Si bébé n’a pas de dents ce n’est pas grave du tout ! Même sans dents, bébé peut mâcher des petits morceaux bien cuits. Le plus important à garder en tête est de ne jamais donner d’aliments petits, durs et ronds (par exemple des cacahuètes), il risquerait de s’étouffer. Avant de les donner à bébé, essayez de toujours couper les aliments mous et ronds ou ovales en deux et d’enlever les pépins.

A partir de 8 mois

  • Quelle texture ? Purée granuleuse (moins mixée) avec des petits morceaux mous.
  • Pour quels aliments ? Tous les aliments en morceaux très mous (crus ou cuits) qui s’écrasent entre la langue et le palais ou entre les doigts (la banane par exemple). Laissez-le prendre des morceaux tendres avec ses doigts, il gagnera en autonomie !

A partir de 10 mois

  • Quelle texture ? Tout en petits morceaux (à croquer, à mâcher avec les dents (aliments cuits, fruits crus, crudités en petits morceaux…)

 

Pourquoi faire évoluer les textures rapidement ?

Aujourd’hui les refus des morceaux sont fréquents chez beaucoup d’enfants. Plus vous introduirez tôt les petits morceaux, plus vous aurez de chance qu’il les accepte à la maison, à la crèche et à la cantine ! En plus, l’introduction des morceaux permet de stimuler la mastication et de fortifier sa mâchoire et aidera dans le développement et l’acquisition du langage, d’où l’importance de démarrer au bon moment !

Si vous avez peur, n’hésitez pas à tester la texture de l’aliment avant de le donner à bébé en vérifiant que l’aliment s’écrase bien contre le palais et la langue ou entre les doigts (bâtonnets de légumes bien cuits par exemple).

 

Conseils pour aider bébé à changer de texture 

  • Essayer d’introduire une seule nouvelle texture par repas,
  • Bébé doit être bien assis et vous devez rester à côté de lui tout au long du repas,
  • Varier les recettes, la consistance et la taille des morceaux au fur et à mesure avec de nouveaux aliments et de nouvelles saveurs,
  • A partir de 6 mois, vous pouvez lui proposer un quignon de pain de temps en temps au repas. Il permet de stimuler la mastication et de fortifier la mâchoire. Si le pain devient trop humide avec la salive de bébé, n’hésitez pas à le remplacer par un autre morceau pour éviter tout risque de fausse route,
  • Toujours couper les aliments mous et ronds ou ovales en deux avant de les donner afin d’éviter tout risque de fausse route. Vous pouvez aussi lui présenter la cuillère par le dessous, c’est-à-dire de son menton vers sa bouche.
  • Aller à son rythme et ne pas le forcer : si bébé refuse, patientez et retentez quelques jours plus tard, en douceur.

 

Notre outil pour vous accompagner dans l’évolution des textures de votre bébé

Il va vous permettre d’avoir quelques repères et informations sur la texture des préparations en fonction de l’âge de bébé. La texture dépendra surtout de l’âge auquel bébé a commencé la diversification et de ses capacités de mastication. Le plus important est d’observer les réactions de bébé lors du repas. Si vous sentez que bébé n’est pas prêt, ce n’est pas grave du tout. Réessayez quelques jours plus tard.

 

Imprimer cet article Imprimer cet article

DES QUESTIONS SUR LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE DE BÉBÉ ?

Retrouvez nos guides pour vous aider pas à pas à faire découvrir de nouvelles saveurs à votre enfant !

Découvrir d’autres articles

…….Inscription…….

Vous êtes enceinte ou vous avez un enfant de moins de 3 ans ?

Vous avez un petit budget ?

Malin pour bien grandir