Prévenir les allergies chez mon bébé

Accueil / Mes conseils et astuces / 4/6 mois / Prévenir les allergies chez mon bébé
Prévenir les allergies chez mon bébé

Comment prévenir les allergies chez un bébé ?

Est-ce que mon enfant est à risque d’allergie ? Que faire pour prévenir les risques d’allergie chez mon bébé ? Et comment reconnaître une allergie ? Vous vous posez toutes ces questions ? On vous guide.

 

Mon enfant est-il à risque d’allergie ?

C’est le cas si un des deux parents du premier degré (père, mère, frère, sœur) qui a, ou a eu, une allergie prouvée, qu’elle soit digestive, cutanée ou respiratoire. Le risque est de 20% dans ce cas, mais de 43% si les 2 parents sont allergiques. On constate également que le risque d’allergie aux protéines de lait de vache est de 33% si un frère ou une sœur est allergique aux protéines de lait de vache.

En tout cas, ce sont les professionnels médicaux, pédiatres, sages-femmes, obstétriciens qui vont vous aider à repérer si votre bébé est à risque allergique afin d’adopter une alimentation préventive dès sa naissance.

 

Comment prévenir les risques d’allergie ?

Premièrement, il faut savoir que l’allaitement maternel constitue la meilleure prévention contre le risque d’allergie, même s’il n’est pas efficace à 100%. En l’absence d’allaitement maternel, ou si un complément au biberon est nécessaire, un lait hypoallergénique 1er âge (HA 1) est recommandé pour les enfants à risque d’allergie. Si vous n’êtes pas sûrs des antécédents allergiques familiaux de votre enfant, privilégiez, à défaut d’allaitement maternel, le lait hypoallergénique à titre préventif.

Aussi, il est conseillé maintenant d’introduire dès le début de la diversification alimentaire (entre 4 et 6 mois) les aliments allergènes. Les plus connus sont le lait de vache, les œufs, les noix, l’arachide, le blé, les fruits de mer, le poisson, la moutarde, les graines de sésame et le soja. On recommande de les introduire au même âge que chez les enfants ne présentant pas de risque allergique. Pour cela, il est bien de proposer un seul nouvel aliment allergène à la fois. Et de donner le même aliment pendant 3 jours avant d’en proposer un nouveau. Ceci vous aidera à reconnaître plus facilement l’aliment en cause si votre bébé fait une réaction allergique. Une fois l’introduction réussie, continuer de proposer les aliments allergènes chaque semaine. Cela permettra au corps de s’habituer à l’aliment et de diminuer les risques de développer une allergie plus tard.

 

Reconnaître une allergie

Les symptômes d’allergies apparaissent habituellement rapidement après l’avoir avalé. Une réaction peut toutefois se déclencher jusqu’à 2 heures après la consommation. Les principaux symptômes sont :

  • Une réaction sur la peau : démangeaisons, eczéma de contact, rougeurs de la peau…
  • Des difficultés respiratoires : asthme, rhinite allergique…
  • Des problèmes digestifs : vomissements, diarrhées, nausées…
  • Un gonflement (œdème) qui apparait le plus souvent sur le visage : lèvres, paupières mais aussi au niveau de la gorge ;
  • Des pleurs et de l’irritabilité.

Mais si vous pensez observer une réaction allergique chez votre médecin et selon sa gravité, vous pouvez contacter le numéro d’urgence ou arrêter la présentation de l’allergène et consulter un pédiatre ou un allergologie dans les jours qui suivent.

Imprimer cet article Imprimer cet article

Découvrir d’autres articles

Rejoignez-nous
…….Inscription…….

Vous êtes enceinte ou vous avez un enfant de moins de 3 ans ?

Vous avez un petit budget ?

Malin pour bien grandir