Pourquoi préférer les fruits crus ?

Accueil / Mes conseils et astuces / 4/6 mois / Pourquoi préférer les fruits crus ?
Pourquoi préférer les fruits crus ?

Pourquoi et comment proposer des fruits crus à bébé ? 

On l’entend et on le lit partout : que ce soient les fruits ou les légumes, cette famille d’aliments est indispensable à notre santé. Mais pourquoi ? A quoi servent-ils ? Comment faut-il les manger ? Est-il préférable de manger des fruits crus ou cuits ? Et pour un bébé, faut-il donner des fruits crus ? Si oui, comment ? On vous en dit plus !

 

Pourquoi consommer des fruits (et des légumes) ?

Les fruits et les légumes font partie de la même famille d’aliments.

Chez le bébé, et cela jusqu’à 3 ans, la base de son alimentation doit être le lait maternel ou infantile. Mais très rapidement (vers 4/6 mois), il va être nécessaire de compléter son alimentation lactée. Les fruits et les légumes vont alors devenir la 2ème famille d’aliments la plus consommée (en termes de quantité) après le lait !

Après 3 ans et pour tout le reste de notre vie, les fruits et les légumes deviendront la base de notre alimentation et devront être la famille d’aliments la plus consommée. Pourquoi ? Parce que leur composition les rendent indispensables à notre santé. C’est notamment leur teneur en vitamines, minéraux et fibres qui va nous protéger de certaines maladies telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires, les cancers ou encore l’obésité. Et pour cela, il faut en manger suffisamment !

Fruits crus ou fruits cuits ?

Les fruits peuvent être consommés cuits ou crus. Cependant, leurs bénéfices sont bien plus importants lorsqu’ils sont avalés crus. En effet, les faire cuire va détruire une partie des vitamines et des minéraux qu’ils contiennent et donc réduire leurs intérêts nutritionnels.

Les cuisiner pour en faire une compote va aussi les ramollir, ce qui est dommage. Car quand ils sont dégustés crus, il va être nécessaire de les mastiquer. Le fait de devoir les écraser plusieurs fois avec les gencives (pour les bébés qui n’ont pas encore de dents) ou avec les dents (pour les plus grands) a l’avantage de déclencher (au niveau de notre cerveau) un effet de satiété (quand la sensation de faim disparaît). Cet effet va permettre de limiter notre appétit et donc les quantités ingurgitées.

Il est donc recommandé de proposer, dès que possible, des fruits crus à son bébé. Ou d’alterner autant que possible fruits crus et fruits cuits.

En ce qui concerne les fruits séchés, ils peuvent participer à la consommation de fruits mais sont à éviter car très sucrés.

Comment proposer des fruits crus à un bébé ?

Pour commencer, le plus important est d’acheter ses fruits au bon moment. C’est-à-dire quand c’est la bonne saison pour les récolter. Les choisir bien mûrs est aussi indispensable. Les laver, les éplucher et les rincer permettra de les rendre bien propres pour votre bébé ! Vous n’aurez ensuite plus qu’à adapter leur texture : soit mixés (pour les 1ères fois), soit grossièrement écrasés (vers 6/8 mois) ou juste coupés en petits morceaux (vers 1 an).

Quels fruits proposer ?

Tous ! Tous les fruits peuvent être proposés à un bébé dès le début de la diversification, c’est-à-dire vers 4/6 mois. Et tous les fruits peuvent aussi être proposés crus à un bébé dès le début de la diversification.

Pour cela, vous pouvez lui proposer :

  • Au printemps : des petits morceaux d’abricots, pêches, …
  • En été : des petits morceaux de fraises, nectarines, …
  • A l’automne : des petits morceaux de banane (pas de rondelles), prunes, …
  • En hiver : des morceaux d’ananas, de mandarines, …

Et les jus de fruits dans tout ça ?

Les jus de fruits, pressés ou du commerce (même sans sucres ajoutés) et les boissons aux fruits sont à éviter car ces produits sont très sucrés. Il est recommandé de ne PAS donner plus d’1/2 verre par jour avant 11 ans.

Imprimer cet article Imprimer cet article

Découvrir d’autres articles

Rejoignez-nous
…….Inscription…….

Vous êtes enceinte ou vous avez un enfant de moins de 3 ans ?

Vous avez un petit budget ?

Malin pour bien grandir