Faut-il interdire le sucre à son enfant ?

Accueil / Mes conseils et astuces / 1/3 ans / Faut-il interdire le sucre à son enfant ?
Faut-il interdire le sucre à son enfant ?

La consommation de sucre chez les enfants ! 

Votre enfant adore le sucre ou vous vous posez tout simplement la question du sucre dans son alimentation ? Le sucre n’est pas interdit chez l’enfant, il doit même faire partie des saveurs proposées. C’est l’excès de sucre qui peut être nocif. Il est donc essentiel d’en contrôler la consommation. Jusqu’à ses 3 ans, bébé forme sa palette du goût pour les années à venir. Du coup, il est important de ne pas trop l’habituer aux saveurs sucrées. Quels sont les dangers d’une consommation excessive de sucre ? Que faire pour éviter d’en donner trop à son enfant ? On vous donne quelques astuces.

 

Pourquoi limiter sa consommation de sucre ?

Le sucre apporte beaucoup de calories mais aucun nutriments.

Chez les bébés et les enfants, une consommation excessive de sucre peut entraîner des troubles de l’humeur : de l’hyperactivité suivie d’une intense fatigue ou de crise d’hystérie. Il est aussi responsable de l’apparition de caries dentaires. Les caries se forment plus facilement pendant la nuit. D’où l’intérêt de laver les dents de votre enfant avant le coucher et de ne pas le laisser s’endormir avec un biberon “sucré”.

Et, s’il est consommé en grande quantité, il peut augmenter le risque de maladies comme le diabète, l’obésité ou encore l’hypertension à l’âge adulte.

C’est donc pour ces raisons qu’il est conseillé de limiter sa consommation. Et en effet, les recommandations de santé indiquent de l’introduire le plus tardivement possible, et surtout, toujours en petite quantité et de façon exceptionnelle (pour les occasions festives par exemple).

Quant au miel, il est déconseillé avant 1 an (pareil pour le sirop d’agave et le sirop d’érable).

 

Limiter sa consommation de sucre dès le plus jeune âge

Au petit-déjeuner
  • Si votre enfant est en âge de prendre un petit-déjeuner, l’idéal est de privilégier les morceaux de fruits frais (de saison) plutôt qu’un jus d’orange par exemple. Et pour éviter les céréales très sucrées du commerce ou encore les viennoiseries (pains au chocolat, croissants…) le matin, essayez plutôt la tartine de pain et de beurre avec éventuellement un petit peu de confiture.
Pendant le repas et la journée
  • Les boissons sucrées (sirops, jus de fruits, nectars, sodas (mêmes Light) …) contribuent aussi largement à des apports élevés en sucre sur la journée. Petite astuce : Privilégiez plutôt l’eau du robinet ou aromatisée maison (avec des feuilles de menthe par exemple). L’eau reste la moins chère des boissons et la seule nécessaire ! Et si votre enfant refuse de boire l’eau que vous lui proposez, ce n’est pas qu’il n’aime pas l’eau, mais qu’il n’a pas soif à ce moment-là.
En fin de repas
  • Vous pouvez remplacer les crèmes dessert (au caramel, au chocolat …), yaourts aromatisés ou aux fruits, souvent très sucrés, par un laitage nature avec un fruit, tout aussi gourmand !
Aux courses
  • Essayez de comparer les étiquettes nutritionnelles des produits et de privilégier les teneurs en sucre les moins élevées. Pour que ce soit plus simple, vous pouvez éviter les aliments qui contiennent dans la liste des ingrédients : sucre en premier, glucose, fructose, dextrose, galactose, agave, sirop d’érable, miel, sirop de maïs, cassonade, mélasse, sirop de palme, sucre de canne brut, maltodextrine, et les noms commençant par « E » dans les aliments industriels notamment (gâteaux secs, bonbons, chocolats, glaces, et dans de nombreuses sauces (ketchup, barbecue …).
Au goûter
  • Autre astuce : Si votre enfant prend un goûter, remplacez les gâteaux très sucrés du commerce par des assiettes rigolotes de fruits, des verrines de fromage blanc, des compotes…ou de temps en temps un gâteau préparé maison peu sucré (une petite part de 50g suffit pour un enfant de plus de 1 an).
Pour les occasions particulières
  • Il est important de garder les bonbons ou autres confiseries (en petite quantité) pour certaines occasions (anniversaire…), c’est-à-dire, que cela ne doit pas devenir une habitude !

Imprimer cet article Imprimer cet article

Découvrir d’autres articles

Rejoignez-nous
…….Inscription…….

Vous êtes enceinte ou vous avez un enfant de moins de 3 ans ?

Vous avez un petit budget ?

Malin pour bien grandir