Que proposer à bébé pour changer des pâtes ?

Accueil / Mes conseils et astuces / 4/6 mois / Que proposer à bébé pour changer des pâtes ?
Que proposer à bébé pour changer des pâtes ?

Quels autres féculents introduire dans l’assiette de bébé ? 

Pendant la diversification alimentaire, il est recommandé de faire découvrir à bébé une grande variété de goûts, de saveurs, de textures et donc d’aliments ! Du coup, même pour les féculents, il est conseillé de varier ! Mais quels autres féculents introduire dans son alimentation ? Que proposer à bébé pour changer des pâtes ? Voici des conseils pour varier ses menus et lui faire découvrir de nouveaux goûts et textures !

 

L’introduction des féculents dans l’alimentation de bébé

Les féculents, qu’est-ce que c’est déjà ? Ce sont les céréales et produits céréaliers comme le pain, les biscottes, le riz, les pâtes, le maïs, les céréales du petit-déjeuner non sucrées, la semoule, le boulgour, l’orge, l’avoine, le seigle, le sarrasin, le quinoa… mais aussi les tubercules (pommes de terre, patates douces…) et les légumes secs (pois chiches, lentilles…).

Un bébé a besoin de ces aliments car ils sont riches en glucides complexes, ce qui veut dire en énergie ! Ils empêchent d’avoir faim entre deux repas.

Quand commencer ? Après l’introduction des légumes de préférence. Tous les féculents peuvent être introduits entre 4 et 6 mois (un par un si possible), mixés, dans sa purée de légumes. Plus tard, quand bébé acceptera de nouvelles textures vers 6-8 mois, vous pourrez lui donner sans mixer des pâtes alphabet, du riz très cuit écrasé, de la semoule, des pommes de terre écrasées à la fourchette, etc.

Et pour profiter au mieux de leurs bienfaits, privilégiez les féculents qui sont “complets” ou “semi-complets” (pâtes complètes, pain complet, riz complet…) ou peu raffinées (pain aux céréales, riz semi-complet, pâtes semi-complètes…). Ils contiennent plus de fibres, de vitamines et de minéraux… et sont souvent plus riches en goût !

 

Quels autres féculents pour changer des pâtes ? 

Comme pour les légumes, il en existe pleins à faire découvrir à votre enfant ! En plus, en variant chaque jour, vous êtes sûrs d’apporter une large palette de nutriments et de saveurs à votre bébé !

  • Céréales avec gluten : petit épeautre, grand épeautre, orge, seigle, kamut (marque) ou blé « khorasan » …
  • Céréales sans gluten : riz, sarrasin, avoine, quinoa, millet, maïs, amarante…
  • Tubercules : patates douces, pommes de terre, igname…
  • Légumes secs : lentilles, pois chiches, pois cassés…bien cuites en purée lisse au début.

 

Des astuces concrètes pour la maison !

Varier les céréales en grains

Il existe donc pleins d’autres céréales qu’on peut trouver pas cher en vrac notamment comme le millet, l’orge, l’avoine, l’épeautre… Pensez à essayer tous les types de céréales que vous pouvez retrouver au rayon des pâtes !

Et même côté pâtes, vous pouvez retrouver une grande variété : au blé bien sûr, mais aussi d’épeautre, au sarrasin… Donc, avec un aliment qui a la même « tête » que les pâtes adorées de votre enfant, vous variez déjà son alimentation (et celle de toute la famille en même temps) 😉

Pensez aussi à toutes les différentes variétés de riz : complet, semi-complet, long, basmati… à chacun ses saveurs ! C’est chouette, non ?

Varier les types de pain chez le boulanger

L’autre astuce, à partir de 6 mois, c’est d’introduire le quignon de pain pour bébé afin de varier les féculents et lui faire découvrir de nouvelles saveurs et textures ! En même temps, vous variez aussi les nutriments et les teneurs en fibres importantes pour sa santé. Donc, chez le boulanger, n’hésitez pas à changer de pain de temps en temps : au seigle, à l’épeautre, complet, etc.

Imprimer cet article Imprimer cet article

Rejoignez-nous
…….Inscription…….

Vous êtes enceinte ou vous avez un enfant de moins de 3 ans ?

Vous avez un petit budget ?

Malin pour bien grandir