Quels fruits proposer à mon bébé ?

Accueil / Mes conseils et astuces / 4/6 mois / Quels fruits proposer à mon bébé ?
Quels fruits proposer à mon bébé ?

Fruits frais, surgelés, au sirop… : lesquels proposer ?

Fruits frais, fruits surgelés, au sirop… Quels fruits proposer à mon bébé ? Tous les fruits sont-ils bons pour lui ? Retrouvez les réponses à vos questions dans cet article.

Tous les fruits peuvent être proposés à bébé, même le kiwi, les fruits rouges et les fruits exotiques, dès l’âge de 4 à 6 mois car il semblerait qu’on réduise le risque allergique de ces fruits. Vous pouvez même proposer du melon, du raisin (en enlevant la peau et les pépins), et des fruits exotiques comme l’ananas, qu’il faut choisir très mûr et en quantités limitées car très riches en fibres.

Les fruits frais

Ce sont ceux qui apportent le plus de vitamines, de minéraux et de fibres. Et leurs bénéfices sont bien plus importants lorsqu’ils sont avalés crus (frais). En effet, les faire cuire va détruire une partie des vitamines et des minéraux qu’ils contiennent et donc réduire leurs intérêts nutritionnels. Mais souvent, les premiers mois, pour faciliter la consommation, on propose les fruits cuits mixés cuits (en compote). Si elle est faite maison (ce qui est le top !), il est important de bien laver, éplucher et rincer les fruits. Vous pouvez ensuite les faire cuire (à la vapeur de préférence) et adapter ensuite la texture avec un mixeur au début et une fourchette ensuite, en fonction des habitudes de votre bébé.

Les fruits surgelés

Conditionnés peu de temps après la cueillette, ils conservent leurs vitamines et s’avèrent particulièrement pratiques pour élaborer des compotes ou desserts variés en toute saison. L’idéal est de les choisir au naturel, sans sucres ajoutés. Pour le vérifier, il suffit d’aller jeter un œil à la liste des ingrédients. Avant de les cuisiner, il est bien de les faire décongeler au réfrigérateur.

Les fruits au sirop

Ils peuvent être une alternative pratique s’il n’y a plus de fruits à la maison (mieux vaut des fruits au sirop que pas de fruits du tout). N’hésitez pas à les égoutter et à les rincer car ils sont assez sucrés. Et comme ils sont déjà cuits (mous), il est facile d’adapter la texture pour votre enfant.

Les fruits à coque

Cela comprend les noix, les noisettes, les amandes… Ces fruits dit à coque ou oléagineux, peuvent être introduits progressivement et en petites quantités, mais à condition d’être très finement écrasés (en poudre). Par exemple, vous pouvez essayé d’incorporer de temps en temps dans la purée de votre bébé une petite cuillère de poudre de noisettes (ou noix, amandes…). Mais attention, pas de forme entière proposée (avant 5 ans) pour éviter le risque de fausse route et d’inhalation bronchique.


Comment les introduire ?

Au début de la diversification, on propose les fruits cuits en compote et certains fruits crus mixés très mûrs comme la banane. Puis vers 6 mois, on peut commencer les fruits crus bien mûrs écrasés ou mixés. Entre 6 et 9 mois, selon les compétences et l’envie de votre enfant, vous pouvez proposer des morceaux de fruits à prendre avec les doigts.

Il est préférable aussi de proposer un seul fruit par jour afin que votre enfant apprenne le goût de chaque fruit au naturel. Et si l’on donne des «petits pots», il faudra préférer ceux à qu’une seule saveur au début. Et puis, vous pouvez changer de fruit chaque jour, pour que votre enfant accepte ensuite plus facilement ceux qui sont nouveaux.

S’il refuse un fruit, il faut lui proposer de nouveau un autre jour, sans le forcer. Il ne faut pas se décourager après plusieurs refus mais savoir persévérer au moins une dizaine de fois, jusqu’à ce que le fruit initialement refusé soit finalement accepté et apprécié.

Attention à toujours bien les laver, les rincer et les éplucher !

Imprimer cet article Imprimer cet article

Découvrir d’autres articles

Rejoignez-nous
…….Inscription…….

Vous êtes enceinte ou vous avez un enfant de moins de 3 ans ?

Vous avez un petit budget ?

Malin pour bien grandir