Quand privilégier le bio pour bébé ?

Accueil / Mes conseils et astuces / 4/6 mois / Quand privilégier le bio pour bébé ?
Quand privilégier le bio pour bébé ?

Faut-il privilégier le bio pour bébé ?

On retrouve aujourd’hui dans toutes les grandes surfaces des laits infantiles (lait 1er âge, 2ême âge, lait de croissance…) et des aliments de diversification alimentaire (petits pots, compotes, céréales infantiles, petits plats composés, …) en bio ! Mais existe-t-il une différence entre un produit du commerce bio et non bio pour bébé ? A quel âge peut-on donner du bio à bébé ? Quels aliments privilégier et pourquoi ? On vous guide.

 

Laits infantiles et petits pots bio ou non bio ?

Il existe qu’une seule réglementation européenne qui encadre les produits de nutrition infantile qu’ils soient bio ou non bio.

Comme ceux non bio, les produits bio pour bébé du commerce ne contiennent pas de colorants, ni de conservateurs, ni d’édulcorants de synthèse (aucune substance chimique). Les produits bio et non bio pour bébé répondent donc aux mêmes exigences de composition et de sécurité. La seule différence pour les laits bio par exemple est qu’ils sont fabriqués à partir de lait de vaches élevées selon les règles de l’agriculture biologique labellisées. Mais au final il n’y a pas moins de substances chimiques dans un lait bio.

 

En dehors du lait à quel âge donner du bio à mon enfant ?

Il n’y a pas d’âge pour donner du bio à bébé. Vous pouvez débuter dès le début de la diversification alimentaire (à partir des 4 mois révolus jamais avant 4 mois jamais après 6 mois) avec des légumes et des fruits bio pour préparer les purées et compotes par exemple.

Quand vous préparez vous-même les repas pour la diversification (soupes, purées, compotes, assiettes composées de bébé…), l’idéal est de privilégier les aliments bruts (avant cuisson) bio car ils contiennent moins de produits chimiques, ce qui permet de limiter notamment l’exposition aux pesticides dans l’alimentation de bébé.

  • Les fruits et légumes : frais, en sachet, en conserve, ou surgelés.
  • Les légumes secs comme les lentilles, les haricots rouges, blancs, les pois chiches, les pois cassés…
  • Les féculents (de préférence complets) comme les pâtes, le riz, la semoule…
  • La viande
  • Les œufs

 

Vous pouvez privilégier les aliments locaux et de saison (moins chers)

Il est plus important de choisir un légume cultivé près de chez vous (même s’il n’a pas de label bio), plutôt qu’un autre étiqueté « bio » mais qui vient de l’autre bout du monde…

Et, il vaut mieux un produit non bio qui soit bien frais qu’un produit bio ayant attendu pas mal de temps avant ou après achat.

De plus en plus d’agriculteurs se regroupent en association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) afin de faire profiter les consommateurs de produits locaux et de saison (pas forcément bio). Pour les fruits et légumes, pensez juste à bien les laver, les éplucher et les rincer.

L’essentiel, dans l’alimentation de votre enfant est qu’elle soit équilibrée et variée et préparée avec des produits frais, en conserve ou surgelés. Plus vous diversifierez son alimentation, moins bébé sera exposé à de possibles contaminants.

 

Imprimer cet article Imprimer cet article

Découvrir d’autres articles

Rejoignez-nous
…….Inscription…….

Vous êtes enceinte ou vous avez un enfant de moins de 3 ans ?

Vous avez un petit budget ?

Malin pour bien grandir