Les fruits à coque pour bébé et les grands !

Accueil / Mes conseils et astuces / 4/6 mois / Les fruits à coque pour bébé et les grands !
Les fruits à coque pour bébé et les grands !

Les fruits à coque non salés : pourquoi en manger ?

Amande, noisette, noix de cajou, noix de Grenoble, noix de macadamia, noix de pécan, noix du Brésil, pistache…, les fruits à coque non salés sont de véritables trésors nutritionnels. Mais quels sont-ils ? Pourquoi est-il recommandé d’en manger côté nutrition ? A partir de quel âge peut-on en donner à un bébé ? Comment en consommer chez les plus grands ? On vous explique tout dans cet article.

Quels sont-ils ?  

Il s’agit des fruits qui ont une coque extérieure dure et non comestible qu’il faut généralement casser pour obtenir le fruit à l’intérieur. Il en existe une grande variété de formes mais aussi de goûts et couleurs :

L’amande est le fruit de l’amandier, originaire du Proche-Orient. La culture de l’amande s’est ensuite élargie dans tout le bassin méditerranéen, puis dans d’autres régions arides du monde (à l’image de la Californie, premier producteur mondial). L’amande est également cultivée dans le sud de la France.

La noisette provient du noisetier. La Turquie est le premier pays à l’avoir cultivé, et est toujours le premier producteur mondial. Elles sont aussi produites en France (notamment dans le Lot-et-Garonne, en Nouvelle-Aquitaine).

La pistache est le fruit du pistachier, un arbre originaire des zones arides du Moyen-Orient. Il a d’abord été cultivé en Iran, puis introduit dans le bassin méditerranéen par les Romains. L’Iran est toujours le principal pays producteur avec les États-Unis (Californie). La pistache est également cultivée en Europe : en Espagne, en Grèce et en Italie.

La noix est le fruit du noyer. Cet arbre, originaire des régions tempérées et montagneuses d’Eurasie, est désormais cultivé dans le monde entier. La Chine et les Etats-Unis sont les principaux pays producteurs de noix. La France est le premier producteur européen. Il existe deux AOC (appellation d’origine contrôlée) en France : la noix de Grenoble et la noix du Périgord.

La noix de pécan (aussi appelé pacane) est le fruit du pacanier, originaire du nord du Mexique et du sud-est des États-Unis. Les noix de pécan étaient très consommées par les Amérindiens aux États-Unis avant la colonisation. Le Mexique et les États-Unis restent les principaux producteurs. Elle est d’ailleurs utilisée en pâtisserie pour confectionner la « pecan pie » notamment.

On retrouve également toutes les autres sortes de noix comme la noix de macadamia, de cajou et du brésil.

 

Côté nutrition 

Les fruits à coque non salés ont beaucoup d’atouts nutritionnels ! Il est d’ailleurs recommandé d’en consommer une petite quantité chaque jour car ils sont riches en :

  • Protéines notamment les amandes font partie des fruits à coque les plus protéinés (25 g de protéines pour 100 g, soit autant que les lentilles).
  • Micronutriments tes que le magnésium, le phosphore, le sélénium ou le calcium. Les amandes non blanchies apportent 248 mg de calcium au 100 g.
  • “Bon” gras: indispensable pour notre cerveau et la mémoire. On les trouve dans les poissons gras (hareng, maquereau, sardine, saumon, thon…), les huiles végétales (de première pression à froid) et les fruits à coques.
  • Fibres, essentielles dans notre alimentation : Riches en fibres, les fruits à coque sont rassasiants et facilitent le transit intestinal. C’est l’amande qui en contient le plus (12,6 g/100 g), suivi par la pistache (10,6 g/100 g).
  • Vitamine B et vitamine E ralentissement le vieillissement cellulaire.

 

Chez bébé

D’ailleurs, un bébé peut consommer des fruits à coque sans sel ajouté, dès le début de la diversification (pour réduire le risque d’allergies). Il faut simplement bien les mixer (en poudre) et les proposer avec d’autres aliments, en commençant par une petite quantité au début. Une demi-cuillère à café de fruits à coque non salés en poudre peut être mélangée de temps en temps à une purée. Pour faciliter leur consommation, ils peuvent être également proposés à bébé en beurre ou en huile. On trouve d’ailleurs dans le commerce des purées de noisette, d’amande… Par contre, la forme entière est à éviter avant 5 ans pour le risque d’étouffement.

 

Chez les plus grands 

Après 3 ans, il est recommandé d’en consommer une petite poignée par jour (soit entiers soit en poudre). Ce repère correspond à 3 à 6 noix, noisettes… selon l’âge. Attention aux consommations excessives, car ils sont très caloriques ! En revanche, on peut tout à fait en manger une petite poignée en collation ou encore au petit-déjeuner. Par contre, les fruits à coque enrobés de sucre ou de chocolat sont à limiter.

 

Comment les consommer ? 

Sous forme de poudre ou de farine :

  • En pâtisserie : par exemple dans un gâteau avec de la poudre d’amande ou de noisettes
  • Pour enrichir un smoothie et ajouter de la consistance dans une préparation
  • Sous forme de falafels, galettes de légumes…
  • Dans des préparations salées : cake, pain, crêpes …

Sous forme entière :

  • En cas de petit creux au goûter ou dans la matinée, mélangés à des fruits secs
  • Au petit-déjeuner, dans les mueslis, granolas ou simplement dans du fromage blanc avec des fruits
  • Dans des salades composées pour plus de textures et couleurs !

De plus, comme ils sont « secs », ces aliments peuvent se conserver (paquet bien fermé) plusieurs mois.

 

Imprimer cet article Imprimer cet article

Découvrir d’autres articles

Rejoignez-nous
…….Inscription…….

Vous êtes enceinte ou vous avez un enfant de moins de 3 ans ?

Vous avez un petit budget ?

Malin pour bien grandir