Diversification alimentaire : les règles de base pour bien démarrer

Accueil / Mes conseils et astuces / 4/6 mois / Diversification alimentaire : les règles de base pour bien démarrer
Diversification alimentaire : les règles de base pour bien démarrer

A quoi veiller pour bien débuter la diversification alimentaire ?

Ça y est, c’est le moment ! Votre bébé a entre 4 et 6 mois, il est donc conseillé de démarrer la diversification alimentaire (mais pas après les 6 mois résolus de bébé). Quelles sont les règles de bases pour débuter ? A quoi faut-il penser ? A quel repas commencer ? Que faire en cas de refus ? Retrouvez nos astuces dans cet article.

 

Qui s’en occupe ?

Cette grande étape représente beaucoup de changements pour votre bébé : nouvelles saveurs, nouvelles textures, nouvel ustensile (la petite cuillère), nouvelle position (assis)… Bref, il a besoin que son papa et/ou sa maman soit à ses côtés à ce moment-là. Idéalement, c’est donc à vous, parents, de commencer la diversification, et non pas à votre assistante maternelle (nounou) ou à la crèche.

Évidemment, si vous travaillez votre emploi du temps ne vous permettra pas de lui faire découvrir chaque nouveau légume et fruit qu’il va découvrir. Et ce n’est pas grave ! Mais tentez d’être là pour donner ses toutes 1ères cuillères à votre bébé. Cela vous permettra de lui expliquer ces nouveautés, ces changements et donc de le rassurer. Et puis aussi de voir sa tête, sa surprise !!

A quel repas démarrer ?

Pendant longtemps, il a été conseillé de commencer lors du déjeuner. Bien que cela reste le repas le plus couramment choisi pour débuter la diversification encore aujourd’hui, ce n’est pas une obligation !

Si votre enfant est fatigué à ce moment-là de la journée ou si votre emploi du temps ne vous permet pas de vous libérer en milieu de journée, pas de souci ! Profitez des autres repas pour partager ce moment de découvertes.  Et peu importe qu’il découvre les légumes au goûter, qui est un repas plutôt « sucré » en France, il ne s’en souviendra pas !

Surveillez les doses

Lors des 1ers jours, quelques cuillerées de purée suffisent. Le but au départ est de simplement découvrir de nouvelles saveurs. Il n’est donc pas nécessaire de lui en donner beaucoup.

Puis petit à petit, les doses augmenteront progressivement. Pour ça, n’hésitez pas à observer votre bébé : il continue à chercher la cuillère ou râle quand vous vous arrêtez ? Cela signifie probablement qu’il en aimerait bien un petit peu plus !

Un à la fois !

Pour que votre enfant découvre le goût de chaque aliment et apprenne à l’apprécier, il est important au début de ne pas lui proposer de purée composée de plusieurs légumes. Evitez donc de lui servir une purée de ratatouille ou de jardinière de légumes. Et préférez des purées “mono-légume”, c’est à dire réalisée avec un seul légume : juste de la carotte, juste de la tomate, juste de la courgette, juste du poireau, … En revanche, si vous avez besoin d’épaissir un peu ses purée, il n’y a aucun souci pour ajouter un peu de pomme de terre car cela ne modifiera pas le goût (ou vraiment très peu) de la purée.

Une fois que votre enfant aura testé la majorité des légumes, vous pourrez alors lui proposer sans souci des mélanges !

Respectez ses réactions

Chaque enfant est différent. Certains apprécient dès le départ les purées, d’autres pas vraiment… Si votre enfant a du mal à accepter avec plaisir les quelques cuillères proposées, ne le forcez surtout pas. Patientez et retentez quelques jours plus tard, en douceur l’aliment qu’il a semblé ne pas aimer.
Et s’il fait une « drôle de tête », sachez que cela ne veut pas forcément dire qu’il n’aime pas. Il est probablement plutôt surpris par ce que vous lui proposez ! Tant qu’il ne refuse pas, vous pouvez continuez de lui en donner, tout en douceur.

Privilégiez le fait-maison

Cuisiner maison a pleins d’avantages ! En préparant soi-même, vous pouvez contrôler les quantités de matières grasses, de sucre ou de sel ajouté. Et donc savoir ce que vous mettez dans l’assiette de bébé.

Le fait-maison permet aussi de faire découvrir un plus grand nombre de saveurs et textures à bébé.

En plus, cela vous reviendra moins cher !

 

Et pour d’autres infos, retrouvez nos guides : « l’alimentation de 0 – 3 ans » , « le bon aliment au bon moment » ou encore notre « tableau d’âge d’introduction des fruits et légumes ».

 

Imprimer cet article Imprimer cet article

Découvrir d’autres articles

Rejoignez-nous

…….Inscription…….

Vous êtes enceinte ou vous avez un enfant de moins de 3 ans ?

Vous avez un petit budget ?

Malin pour bien grandir