Menu type pour un bébé de 12 à 36 mois

Accueil / Mes conseils et astuces / 1/3 ans / Menu type pour un bébé de 12 à 36 mois
Menu type pour un bébé de 12 à 36 mois

Maintenant qu’il a un an, votre bébé devient moins bébé et son alimentation se rapproche de plus en plus de la vôtre. Mais que peut-on lui donner à manger à cet âge ? Que faut-il changer dans l’alimentation d’un enfant de 1 an ? Un bébé de 12 mois peut-il manger la même chose que ses parents ? On vous en dit plus grâce notamment à un exemple de menu type pour un bébé de 12 à 36 mois.

Quels nouveaux aliments introduire ?

Généralement, à cet âge-là la majorité des aliments a été introduit : légumes, fruits, laitages, fromages, viandes, poissons, œufs, féculents (pain, pâtes, riz, pomme de terre, …), …

Il peut arriver que les légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots rouges, flageolets, …) et les fruits oléagineux (noix, noisette, amande, …) n’aient pas été proposés. Si c’était le cas, n’hésitez pas à les faire découvrir dès que possible à votre enfant :

  • Sans sel et sous forme de poudre pour les fruits oléagineux
  • Et simplement bien cuits pour les légumineuses, qui doivent être idéalement consommées 2 fois/semaine après 1 an (et pour les enfants et adultes aussi).

Si vous vous posiez la question, les épices (poivre, curry, cumin, vanille, …), ail, oignons, herbes aromatiques (basilic, thym, laurier, …), …, peuvent tout à fait être utilisés pour la préparation des repas de votre enfant. Seuls les bouillons cubes seront à limiter car ils sont très riches en sel.

Le sucre et le sel sont à limiter autant que possible !

Comment composer ses repas ?

Maintenant que votre enfant à 1 an voire plus, ses repas ressemblent de plus en plus aux vôtres. Et comme vous le constaterez dans notre menu type, vous pouvez maintenant lui proposer au :

  • Petit déjeuner :
    • Du lait maternel ou infantile (240 ml environ de lait de croissance),
    • + des céréales infantiles s’il prend un biberon ou un morceau de pain avec un peu de beurre,
    • + selon son appétit, 1 fruit cru de préférence (ou sous forme de compote).
  • Déjeuner :
    • 10 à 30g de viande ou poisson, ou œuf (jaune + blanc) ou légume sec (haricots rouges, pois cassés, pois chiches, …),
    • + 200 à 250g (selon son appétit) de légumes et féculents,
    • + 1 à 2 cuillères à café d’huile de colza,
    • + 1 laitage nature et/ou 1 fruit,
    • De l’eau.
  • Goûter :
    • Du lait maternel ou infantile (lait de croissance),
    • + 1 fruit frais/cru ou en compote
    • + 1 morceau de pain ou 1 à 2 biscuits secs.
  • Dîner :
    • Du lait maternel ou infantile (180 à 240 ml environ de préparation de suite),
    • + éventuellement des légumes selon son appétit.
    • OU 200 à 250g (selon son appétit) de légumes et féculents,
    • + 1 à 2 cuillères à café d’huile de colza,
    • + 1 laitage nature et/ou 1 fruit,
    • De l’eau.

A quoi veiller encore ?

Même si votre enfant grandit, il a encore des besoins spécifiques jusqu’à l’âge de 3 ans, besoins qu’ils faut veiller à respecter. Cela concerne notamment le lait. Il lui faut encore 250 à 500 ml de lait adapté par jour, c’est-à-dire de lait maternel ou de lait infantile type « lait de croissance » (à remplacer par du lait entier si cela n’est pas possible pour vous). Pour cela, vous pouvez lui en donner au petit déjeuner et au goûter.

La viande, le poisson et les œufs doivent être cuits suffisamment et ne pas être servis :

  • « Saignants » (pour la viande)
  • Ni « au plat » (pour les œufs)
  • Ni cru (pas de tartare, sushis, jambon cru, saumon fumé).

De la même façon, bien qu’il vous paraisse peut-être « grand », votre enfant doit continuer à éviter la consommation de produits à base de lait cru, notamment présent dans les fromages (pas avant 5 ans).

Peut-il manger la même chose que ses parents ?

Malgré cela, il est tout à fait possible, notamment pour vous simplifier la préparation des repas, de ne cuisiner qu’un seul repas pour toute la famille. Il suffit simplement de :

  • Ne pas saler vos plats lors de la cuisson (vous, adulte, ajouterez si besoin du sel dans votre assiette),
  • Prendre une part de viande, poisson ou œuf adaptée à son âge soit 10 à 30g en faisant notamment attention pour les plats complets fait-maison type blanquette, brandade de morue, …
  • D’adapter la texture du plat aux capacités de mastication de votre enfant,
  • De continuer à ajouter 1 à 2 cuillères à café d’huile de colza dans son assiette juste avant de le servir.

Enfin, évitez autant que possible de lui servir des plats ou produits industriels (quiches, hachis parmentier, lasagnes, viennoiseries, …). Ils sont trop riche en sel, en sucre ou en graisses cuites notamment.

Imprimer cet article Imprimer cet article

Rejoignez-nous

…….Inscription…….

Vous êtes enceinte ou vous avez un enfant de moins de 3 ans ?

Vous avez un petit budget ?

Malin pour bien grandir