Quand introduire le gluten chez les bébés ?

Accueil / Mes conseils et astuces / 4/6 mois / Quand introduire le gluten chez les bébés ?
Quand introduire le gluten chez les bébés ?

Quand introduire le gluten chez les bébés ?

La diversification alimentaire, c’est-à-dire le fait de proposer autre chose que du lait, doit commencer entre 4 et 6 mois, idéalement avec les légumes puis les fruits. Mais pour les céréales infantiles (= céréales pour bébé), que donner à un bébé : avec ou sans gluten ? A 4 mois ou à 6 mois ? Quand introduire le gluten chez les bébés ? Et si on allaite ? Pas facile de savoir quoi faire !

C’est quoi, le gluten ?

C’est un élément (une protéine) naturellement présent dans certaines céréales : dans le blé, l’orge, le seigle, l’épeautre et le kamut. On le retrouve donc dans le pain, les biscuits, les pâtisseries, les pâtes, la semoule, …

De nouveaux conseils

Avant, il était recommandé d’éviter d’introduire des aliments avec gluten avant 4 mois ou après 7 mois pour un bébé. Mais les conseils ont légèrement changé et sont maintenant plus simples ! Aujourd’hui, les professionnels de santé conseillent d’introduire le gluten dans l’alimentation du bébé entre 4 et 12 mois. Et les quantités proposées doivent être raisonnables lors des premières semaines.

Comment faire ?

On peut proposer par exemple :

  • Pour les enfants qui ne sont pas allaités : un biberon de lait avec des céréales infantiles. Dès 6 mois, on peut choisir des céréales avec gluten (il n’existe pas de céréales « dès 4 mois » avec gluten).
  • Pour tous les enfants (allaités ou pas allaités) :
    • Un plat composé d’un mélange de légumes et de petites pâtes/semoule (en adaptant la texture aux habitudes de l’enfant),
    • Un biscuit ou un quignon de pain (assis et sous la surveillance d’un adulte).

La maladie cœliaque

Pour la plupart des personnes, consommer du gluten ne pose aucun souci. Mais pour certains individus, il est possible de constater des troubles liés à la consommation de gluten, comme des troubles digestifs. Il peut éventuellement s’agir d’une maladie : la maladie cœliaque. Il s’agit d’une intolérance au gluten (et pas d’une allergie). En cas de doutes, il est préférable d’en parler à son médecin afin de réaliser si besoin des examens. Une fois le diagnostic posé, l’alimentation sera adaptée. Un suivi par une diététicienne est nécessaire pour que les besoins de l’enfant soient toujours bien couverts et lui permettent de bien grandir.

 

Imprimer cet article Imprimer cet article

Découvrir d’autres articles

Rejoignez-nous

…….Inscription…….

Vous êtes enceinte ou vous avez un enfant de moins de 3 ans ?

Vous avez un petit budget ?

Malin pour bien grandir