Menu type pour le déjeuner de la naissance à l’âge adulte

Accueil / Mes conseils et astuces / 0/4 mois / Menu type pour le déjeuner de la naissance à l’âge adulte
Menu type pour le déjeuner de la naissance à l’âge adulte

A chaque âge correspond des besoins spécifiques. C’est pour cela que l’on ne propose pas la même chose au déjeuner d’un bébé de 6 mois et pour celui d’un enfant de 4 ans, ni pour d’un adolescent. D’ailleurs, quand introduire les entrées ? Quelle quantité de viande lui donner en fonction de son âge ? Et quel laitage ? Retrouvez ici des menus types pour composer un déjeuner équilibré pour toute la famille, de la naissance à l’âge adulte !

Quelles sont les particularités du déjeuner ?

Pour le bébé, le déjeuner est le plus souvent le repas au cours duquel les parents vont lui faire découvrir ses 1ères cuillères de purées. Mais ce n’est pas obligatoire, cela peut être au goûter par exemple.

En grandissant, c’est aussi le 1er repas qui va devenir de plus en plus complet. Après les légumes et les fruits, c’est généralement à ce moment-là que l’on va aussi introduire la viande, le poisson et l’œuf, …

Et quand cela est possible, chez l’enfant, l’adolescent puis l’adulte, le déjeuner doit idéalement être le repas le plus conséquent de la journée (et le dîner doit être plus léger si possible).

Comment composer son déjeuner ?

Vous vous en doutez, un nourrisson, ne mangera pas la même chose qu’un jeune enfant de 2 ans ou que vous, adultes.

  • Pour un bébé de la naissance à 4/6 :
    • Du lait maternel ou infantile,
    • + quelques cuillères de purées à partir de 4/6 mois.
  • Pour un enfant de 4/6 mois à 3 ans :
    • 5 à 30g de viande, poisson ou œuf ; la quantité est à adapter en fonction de son âge,
    • 200g environ de légumes/féculents : augmentez petit à petit les doses,
    • 1 à 2 cuillères à café d’huile de colza à ajouter à sa purée (une fois qu’il consomme une « vraie » dose de purée de légumes/féculents),
    • + selon son appétit et son âge 1 fruit cru ou sous forme de compote,
    • Et de l’eau !
    • Selon l’appétit et l’âge de l’enfant, une petite entrée peut éventuellement être ajoutée.
  • Pour un enfant de 4 à 11 ans :
    • 1 entrée composée de 30 à 50g (selon son âge) de légumes et/ou de féculents,
    • 1 part de viande, poisson, œuf de 40 à 100g ; la quantité est à adapter en fonction de son âge (10g/année d’âge),
    • 200g environ de légumes/féculents,
    • 1 cuillère à soupe d’huile de colza,
    • 1 produit laitier : 30g de fromage ou un laitage (yaourt ou fromage blanc),
    • + 1 fruit cru de préférence (ou sous forme de compote),
    • Et de l’eau !
  • Pour un adolescent :
    • 1 entrée composée de légumes et/ou de féculents,
    • 1 part de viande, poisson, œuf de 100g à 150g,
    • 250g environ de légumes/féculents,
    • 1 cuillère à soupe d’huile de colza,
    • 1 produit laitier : 30g de fromage ou un laitage (yaourt ou fromage blanc),
    • + 1 fruit cru de préférence (ou sous forme de compote),
    • Eventuellement 1 morceau de pain, si besoin,
    • Et de l’eau !
  • Pour les parents/adultes :
    • 1 entrée composée de légumes et/ou de féculents,
    • 1 part de viande, poisson, œuf de 100g à 150g,
    • 250g environ de légumes/féculents,
    • 1 cuillère à soupe d’huile de colza,
    • 1 produit laitier : 30g de fromage ou un laitage (yaourt ou fromage blanc),
    • + 1 fruit cru de préférence (ou sous forme de compote),
    • Eventuellement 1 morceau de pain, si besoin,
    • Et de l’eau !

A quoi faut-il veiller ?

Quelque soit l’aliment concerné, il est important de veiller aux doses proposées. C’est-à-dire qu’il faut adapter les quantités à l’âge de l’enfant notamment pour la viande, le poisson ou l’œuf ; les doses étant vraiment petites avant 1 an !

Pour les autres aliments, comme les légumes ou les féculents, il suffit d’augmenter petit à petit les quantités proposées en fonction de l’âge et de l’appétit de votre bébé. D’ailleurs, pensez à consommer des légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots rouges, …) 2 fois/semaine, après 1 an.

Pour les produits laitiers, tous les formages peuvent être servis dès 4/6 mois, tant qu’ils ne sont pas fabriqués avec du lait cru (à éviter avant 5 ans).

Et pour les fruits, préférez si possible les fruits crus : ils sont plus riches en vitamines et minéraux. Et le fait de devoir les mastiquer permet d’être plus « calé » qu’avec une compote. Là aussi, ils peuvent être introduits dès 4/6 mois en adaptant la dose au début et la texture.

 

Imprimer cet article Imprimer cet article

Rejoignez-nous

…….Inscription…….

Vous êtes enceinte ou vous avez un enfant de moins de 3 ans ?

Vous avez un petit budget ?

Malin pour bien grandir