Diversification alimentaire : composer ses 1ers repas

Accueil / Mes conseils et astuces / 4/6 mois / Diversification alimentaire : composer ses 1ers repas

Comment composer ses 1ers repas

Ça y est, le moment est venu, vous allez faire découvrir à votre bébé ses 1ères cuillères de purée ou de compote. Mais au fait, par quoi commencer ? Avec quel aliment ? Quand changer ? Les recommandations ont évolué ces derniers temps. Alors pas de panique, on vous partage quelques conseils et astuces pour tout savoir sur comment composer ses 1ers repas !

Par quoi commencer

Les dernières recommandations scientifiques (06/2020) en matière d’alimentation infantile précisent que tous les aliments peuvent maintenant être introduits dès le début de la diversification, c’est à dire dès 4/6 mois. Cependant, il reste d’usage de débuter l’introduction des aliments par les légumes. Pourquoi ? Parce que les fruits ont une saveur « sucrée » et que cette saveur est toujours appréciée par les enfants. Ce qui veut dire qu’il acceptera toujours les fruits.

Alors que pour les légumes, ce n’est pas pareil. Ils ont une saveur « salée » ou « amère » qu’un enfant ne connaît pas et qu’il faut donc lui faire découvrir pour qu’il apprenne à les aimer.

Les aliments à choisir

Pour commencer en douceur, l’idéal de privilégier certains légumes au goût assez doux pour ne pas trop “brusquer” bébé. Ainsi, vous pouvez choisir la carotte, la betterave, le potiron ou la courgette. Comme il s’agit d’aliments pas trop parfumés ni trop acides (comme la tomate), leur acceptation sera facilitée.

Puis au bout de quelques jours, vous pourrez proposer d’autres légumes au goût un peu plus « surprenant » comme l’artichaut, l’épinard, le poireau, l’aubergine ou encore l’endive par exemple.

Quand changer d’aliment ?

Fini le temps où l’on proposait un même aliment pendant 3 jours de suite. A présent, il est recommandé de proposer un légume (puis fruit) différent chaque jour. Maintenant c’est donc « Lundi : carotte, Mardi : épinard, Mercredi : betterave, … ». Varier les aliments chaque jour permettra à votre enfant d’élargir sa palette de goûts et l’aidera à aimer de nouveaux aliments plus tard.

Veiller à la texture des purées

Au moment de la diversification, votre bébé n’est habitué qu’à un aliment qu’il boit : le lait. Il ne connaît donc que sa texture : liquide. Donner des purées de légumes dont la texture est très fluide, c’est-à-dire presque liquide est idéal au début de la diversification. Là aussi, cela aidera votre enfant à mieux les accepter. Pour cela, mixez finement le légume ou le fruit utilisé et si besoin n’hésitez pas à ajouter un peu d’eau de cuisson.

Au bout de quelques semaines, vous pourrez lui servir des purées plus épaisses, avec un peu de pomme de terre par exemple et ainsi proposer un changement de texture dès l’âge de 6 mois.

L’introduction de petits morceaux fondants est possible vers 7/8 mois (mixés, puis écrasés). Pour éviter qu’il ne sa fatigue trop, une partie de repas sera toujours proposée sous une forme facile à manger par l’enfant. Puis petit à petit, vers 1 an, un bébé pourra manger l’intégralité de son repas en petits morceaux.

Se simplifier la vie ! 

Si vous préparez vous-même les purées de votre enfant, vous pouvez en cuisiner une plus grande quantité de ce que votre enfant mangera au prochain repas et congeler (dans des bacs à glaçons) le surplus. De cette façon, vous n’aurez pas besoin de cuisiner tous les jours.

Si vous utilisez des « petits pots » du commerce, il est tout à fait normal au début que votre enfant ne le finisse pas. Alors, pour ne pas le jeter, mélangez le reste du petit pot de légumes dans une de vos soupes ou dans une tarte aux légumes en l’assaisonnant un petit peu si besoin. Personne ne s’en rendra compte et cela évitera de gaspiller !

 

Imprimer cet article Imprimer cet article

Découvrir d’autres articles

Rejoignez-nous

…….Inscription…….

Vous êtes enceinte ou vous avez un enfant de moins de 3 ans ?

Vous avez un petit budget ?

Malin pour bien grandir